Pour des inclusions positives...

positif? La juste dose

Il me semble important que les expériences d'inclusion soient positives pour les élèves. Elles leur permettront de retrouver du plaisir à être dans un groupe, à créer des liens avec d'autres enfants, afin de reconstruire une image positive d'eux-même, de l'école ordinaire. La "juste dose" d'inclusion est à trouver pour chacun, en fonction de ses besoins, de ses capacités à communiquer, de ses troubles...C'est le travail quotidien d'un coordonnateur d'ULIS : avec les élèves de l'ULIS, les élèves ordinaires, les enseignants...


Pour se socialiser

L'inclusion peut avoir pour objectif d'apprendre à vivre avec les autres, apprendre avec d'autres en ayant un comportement adapté, en se faisant comprendre...

 

Pour apprendre

Les élèves peuvent également être inclus dans d'autres classes que leur classe de référence pour un apprentissage correspondant à leurs besoins.

 

Pour partager

Je pratique également les inclusions inversées ou les partages avec d'autres classes. Le principe est simple, ce sont les élèves en situation de handicap qui apprennent aux autres certaines notions, les règles d'un jeu, présentent leur passion, ...



Des outils

fiche-mindmap-inclusions


Une fiche pour faire le point sur ce qui a été écouté/réfléchi/appris en inclusion :

Un cahier pour raconter ce qui a été vécu lors des sorties : le cahier de mes textes. On y met aussi des textes qui sont tapés à l'ordinateur ou la tablette et qui racontent les sorties, avec la classe de référence ou avec le SESSAD ou l'hôpital de jour.

Les récréations


Voici un outil que j'ai adapté en porte-clé cette année, en plastifiant chaque bande pour pouvoir le prendre sur la cour et aider mes élèves à choisir leur activité de récréation, ce qui n'est pas toujours facile...



Des exemples de partages/inclusions inversées

  • Les élèves d'ULIS proposent de temps en temps des ateliers aux élèves de Grande Section : présentation d'une vidéo avec questions, ateliers de jeux ou d'arts plastiques dont le matériel a été fabriqué par les élèves suivis par le dispositif (voir rubrique projets personnels et coopératifs). Cela permet qu'en grandissant, ces élèves aient bien conscience que les élèves d'ULIS peuvent leur apprendre des choses, qu'ils font partie des élèves qu'ils pourront solliciter sur la cour en cas de soucis ou pour jouer...Pour le moment, ce retour est très positif.
  • Voici un lien vers la vidéo d'un élève suivi par le dispositif ULIS-école que je coordonne, qui lance un défi à sa classe d'inclusion (ou de référence) : vidéo
  • Une capsule réalisée par un élève qui avait choisi comme projet de la montrer aux élèves de Grande Section puis de leur poser des questions pour savoir ce qu'ils en avaient retenu : capsule-Flash.
  • Deux élèves présentent le masculin et le féminin des noms, un élève explique les terminaisons du futur, une autre le singulier et le pluriel des noms. Ces vidéos ont servi de support de présentation/remédiation de la leçon à certains élèves de CE2 et CE1 de l'école.

le féminin/masculin ici / Le futur là/ le singulier et le pluriel

  • Projet d'année : des jeux en bois des élèves d'ULIS pour toute l'école. Il a permis la création de deux jeux qui ont été ensuite utilisés par tous les élèves de l'école et dont les élèves de l'ULIS sont allés présenter les règles à partir de deux vidéos, dans toutes les classes de primaire : les quilles  -  le bingo-bingo