Projets de groupe - situations d'apprentissage


J'appelle projet de groupe, un projet qui part des besoins de plusieurs élèves qu'il est intéressant de regrouper pour travailler une compétence. Pour ces projets, j'utilise différents supports et j'attache de l'importance à un moment de meta-cognition en fin de séance et au cours des verbalisations de procédures. Deux questions essentielles pour cela : "comment le sais-tu?", "comment faut-il s'y prendre pour réussir?". Voici quelques supports que je trouve intéressants pour mettre en projet et construire les compétences du socle.


Pour développer les fonctions exécutives des élèves, j'ai travaillé pour mon mémoire CAPA-SH sur des problèmes de logiques au TBI. La résolution collective, l'argumentation, les échanges pour résoudre ensemble ces petits jeux de logique leur ont permis d'apprendre à organiser leur pensée, donner leur avis, justifier, argumenter. Parfois ils ont d'abord manipulé individuellement avant d'échanger sur les solutions trouvées. Je continue à m'appuyer sur ce type de problème et de jeux. En voici quelques uns :

  • Le célèbre Rush-Hour adapté avec la progression de Dominique Valentin  : C'est chez Micetf. En version plastique c'est là
  • Des sudokus reproduits au TBI ou en projetant la tablette avec l'application sudokid
  • Logix adapté chez Micetf aussi
  • Le jeu Mystero reproduit au TBI : pour le commander c'est ici
  • Une adaptation de logik'ville, nommée Chat Qu'un Sa Niche, sur une de mes propositions mais créée par des étudiants de l'ENSIMAG de Grenoble. Plus de détails ICI. Sinon, une reproduction au TBI de quelques situations avec le logiciel WorkSpace disponible
  • Le jeu aux trois noms : Gagne ton papa ou Gagne ta maman ou encore Katamino, c'est ici pour le découvrir ou le commander, il existe également une version pack scolaire.
  • le jeu abaques et taquins, encore chez Micetf (adapté de Dominique Valentin)
  • le jeu Puissance 4 (en version plastique en supermarché ou sur amazon ou autres) puis, plus difficile, le Quarto sont de bons supports aussi.
  • Le jeu du Morpion, en fonction de vos élèves peut aussi être un premier jeu de stratégies.
  • Tous les supports qui proposent de travailler le codage (le code ou la programmation...) en maternelle et cycle 2 sont de bons supports pour travailler la capacité de planification. J'ai utilisé l'application Beebot ici pour laquelle j'avais créé des flèches et des structures pour les placer dans l'ordre, ou encore l'application Kodable là.

Pour la résolution de problèmes, un site sur lequel vous trouverez des petites vidéos que j'utilise avec la fonction pause afin de faire verbaliser sur les procédures et pour lesquelles certains élèves peuvent aussi manipuler jetons ou autre matériel.

 

Défi-maths

 

J'alterne avec des manipulations, des jeux, notamment grâce aux situations problèmes proposées dans la série ERMEL ou encore par Dominique Valentin dans "découvrir le monde avec les mathématiques GS". Les situations concrètes de la vie quotidiennes sont aussi beaucoup plus parlantes pour des élèves troublés, ils ont besoin de mettre du sens...

 

Lors de la rédaction de mon mémoire de CAPA-SH, j'ai aussi réalisé l'importance d'un feedback  rapide avec les élèves troublés (on peut lire les écrits de Guy Brousseau sur le sujet). Il me semble important que dans la situation, l'élève puisse voir la réponse à un moment donné, d'une façon ou d'une autre, pour analyser sa proposition au regard de cette réponse, essayer de comprendre son erreur s'il y a lieu. Les échanges en groupe sont alors riches lorsque tout le monde s'est trompé et qu'on cherche pourquoi...Cela suppose que l'enseignant soit à une place d'observateur, de régulateur d'échanges (le "médiateur" dont parle Britt Mari Barth) et que les élèves y soient habitués.


En lecture-écriture, je travaille souvent à la production d'écrits collectifs : courts albums, documentaires après avoir vu une vidéo sur le thème, fiche technique, courriers, mails... Ces écrits sont ensuite le support de lecture, on commence par un travail de reconnaissance d'étiquettes, de prise d'indices (majuscules et point). Il me semble important avec des élèves troublés qui ne se repèrent pas dans le temps long, de ne pas faire durer ce type de projet plus d'une période (entre deux vacances). Voici une série d'idées que je complèterai au fur et à mesure.

  • écrire un album à partir des illustrations avant de découvrir la véritable histoire : à partir de Cromignon de M.Gay,

d'albums sans histoires : Louna au musée de HG Pérez,

  • écrire un documentaire sur un sujet dont on aura au préalable parlé aux élèves (vidéos : par exemple sur , affichages au TBI, albums) en proposant ensuite quelques illustrations explicatives qu'ils devront commenter.
  • écrire la fiche technique d'un objet réalisé, d'un projet d'Arts plastiques, ...
  • écrire des courriers à des élèves qui ont quitté l'ULIS (ré-orientation ou après 12 ans), leur envoyer un mail qui raconte nos progrès, ce que chacun a appris...
  • Réalisation d'un livre avec Book-Creator sur tablettes ou sur papier...

Pour travailler la mémoire, les liens, les inférences :

  • lecture d'inférences trouvées sur Internet avec questionnement et échanges avant propositions individuelles et/ou collectives. Voici quelques sites pour en trouver : des inférences classées par difficultés et types chez le cartable du net et un jeu et des liens chez Donnes moi ta main (adapté aux enfants autistes notamment)
  • Au TBI : petit logiciel image mystère disponible ici : image-mystère,
  • Jeu concept que j'ai adapté à mes élèves sur WorkSpace : ici : on tire une carte d'un jeu de catégorisations ou un imagier et il faut placer les carrés sur les concepts : quelle catégorie? quelle forme? quelle couleur?
  • Le  jeu de kim "perturbé" : jeu de kim avec objets ou images mais avant que les élèves donnent la réponse, ils doivent répondre à une question "perturbante" de type "de quelle couleur est la voiture de ta maman?" Ainsi, ils devront redoubler d'efforts de mémoire pour retrouver ensuite l’élément manquant et travailleront ainsi leur mémoire de travail et leurs fonctions exécutives.
  • Le jeu Brainstorm en version coopérative est sympa : je prends les fiches que je trouve intéressantes en fonction de ce qu'on a travaillé ou autre, j'ai une vieille version du jeu en classe qui fait très bien l'affaire!

 


Pour la compréhension de lecture, le très bon site ROLL permet de travailler des ateliers de compréhension de lecture à partir de textes ou d'images selon un dispositif pédagogique que vous trouverez détaillé sur le site. Ils proposent des évaluations pour situer les besoins des élèves qui se verront proposées des fiches individuelles de travail par rapport à ces besoins, en plus des ateliers.

C'est ici :

 

Voici un tableau adapté avec pictogrammes pour classer les différents types de textes du ROLL ou autres : ICI

J'aime bien aussi partir de textes à trous que l'on complète en discutant avant d'afficher la réponse et de la commenter : synonyme trouvé? mot original? sens conservé?


Pour la grammaire (sujet-verbe-complément), j'ai créé un petit jeu qui ressemble apparemment à "la grammaire en 3D" que je ne connais pas bien encore mais que je vais essayer de mieux connaître... Mes élèves adorent créer des phrases drôles, on a ajouté des étiquettes ET pour mettre plusieurs verbes ou plusieurs sujets. Voici la base, à compléter :

JEU Phrases Folles

 

On travaille aussi les adjectifs (qu'on a ajouté en images avec les accords possibles) et donc tous les accords féminin-masculin et singulier-pluriel avec ces étiquettes, on fait des devinettes, on tire au hasard pour découvrir une phrase surprise qu'on remet en ordre...les possibilités sont assez grandes...et c'est accessible également aux enfants souffrant de troubles du spectre autistique.


Je vous propose ici, quelques capsules vidéos qui permettent de transférer les connaissances acquises lors du travail de groupe :

  • Deux élèves présentent le masculin et le féminin des noms, un élève explique les terminaisons du futur, une autre le singulier et le pluriel des noms. Ces vidéos ont servi de support de présentation/remédiation de la leçon à certains élèves de CE2 et CE1 de l'école.

le féminin/masculin ici / Le futur là/ le singulier et le pluriel

 

à suivre...